Enfants 3 à 12 ans

Les raisons qui poussent les parents à consulter pour cette tranche d’âge sont de différents ordres.

Les enfants présentent des symptômes tels que :

  • Difficulté de comportement
  • Échec scolaire
  • Cauchemars
  • Angoisses
  • Estime de soi
  • Problèmes identitaires
  • Déficit d’attention / hyperactivité
  • Intimidation
  • Problèmes relationnels
  • Relation amoureuse
  • Séparation / divorce des parents
  • Énurésie / Encoprésie
  • Maladie grave, ou parents souffrant d’une maladie grave
  • Automutilation / Tentative de suicide
  • Violence
  • Victimes d’abus sexuels
psychologue pour enfants
La démarche psychothérapeutique commence par une phase d’évaluation psychologique. Les premières séances vont permettre à l’enfant de comprendre de façon précise, en l’expérimentant, de quoi seront faites nos rencontres, et quel but elles ont. Ce temps d’évaluation précisera, pour l’enfant et pour les parents, les objectifs thérapeutiques.
Les outils utilisés avec l’enfant pour l’aider à exprimer son mal-être sont souvent le dessin, les jeux, la pâte à modeler, la lecture de livres adaptés à leur âge. Dessiner, imaginer, représenter, sont des médiations et constituent un des langages préférentiels du jeune enfant pour mettre en forme ses conflits et les angoisses qui y sont liés. C’est une manière d’accéder à son monde interne.
Pour cette tranche d’âge, l’implication des parents est essentielle ; périodiquement, une séance leur est consacrée afin de leur rendre compte de l’évolution de la thérapie de leur enfant, et de les aider à surmonter les difficultés qu’ils rencontrent.
Confiance et accord des parents sont nécessaires pour les aider à surmonter leurs craintes et leur faire comprendre qu’en aucun cas, le psychologue est là pour se substituer à eux.
L’adhésion des parents au projet thérapeutique permet aussi d’atténuer le conflit de loyauté ressenti par l’enfant.
Enfin, pour les enfants de cette tranche d’âge, des tests projectifs et psychométriques peuvent être réalisés, soit sur demande d’établissements scolaires, soit sur prescription médicale. Dans la mesure des disponibilités, les tests sont effectués sur place, sinon  la famille sera orientée vers un(e) autre collègue psychologue.